Milieu interurbain

Imprimer

Les hommes construisent des tunnels ferroviaires, routiers et de navigation depuis des siècles. L’un des plus anciens - sinon le plus ancien - est le tunnel du Malpas sur le Canal du Midi, construit en 1776.

Le développement des tunnels s’est bien sûr intensifié au cours du XIXe siècle, allant de pair avec le développement de l’industrie ferroviaire.

Au début, les tunnels étaient relativement courts, mais avec la construction des tunnels alpins à la fin du XIXe siècle, des progrès ont été accomplis, autorisant la réalisation de tunnels de plus de 10 km de long. (voir « À travers l’histoire »).

De récentes évolutions techniques ont permis d’implanter des tunnels de plus en plus longs dans des sols de moins en moins homogènes. La construction du tunnel sous la Manche entre le Royaume-Uni et la France et du tunnel du Seikan au Japon illustre bien ces avancées.

Depuis la fin des années 90 et le développement des lignes ferroviaires à grande vitesse, il est désormais nécessaire de construire des tunnels de base (entre 600 et 900 m d’altitude) destinés à remplacer les tunnels de sommet.

Milieu interurbain